Géographie de Qatar

Le Qatar est une péninsule de 11 437 km2 (superficie de l’Ile-de-France) qui se trouve sur la côte Ouest du Golfe Arabique.Cet état pétrolier est limité au sud par l’Arabie Saoudite .

Doha est la capitale et le port principal ( à 6 156 kms de Paris).

Le territoire fait 160kms de long sur  80 kms dans sa partie la plus large.

Le pays est plat et rocailleux avec du sable et des dunes, les reliefs ne dépassent pas plus de 40 mètres au-dessus de la mer.

Carte Qatar
 
 Villes principales haut
Dukhan à 84km à l’ouest de Doha.
Mesaieed petite ville industrielle à 45 km au sud de Doha.
Al Wakra à 15km au sud de Doha.
Ras Laffan autre ville industrielle à 85 km au nord de Doha.
Al Khor est une ville côtière réputée pour ses plages, sa vieille tour et son musée régional à 57 km au Nord de Doha.
Madinat Al Shamal à 107 km de Doha.
Al Zubara est un des plus important site archéologique du pays à 105 km de Doha.
Losail , la ville où se trouve le circuit de motos.
 
 Climat   haut
désert Qatar Climat désertique et humide Le Qatar est ensoleillé presque tous les jours de l’année.

En été les températures peuvent atteindre jusqu’à 45°, voire 50°  avec un taux d’humidité de 85 %

L’hiver, les températures sont douces variant entre 7 et 20 degrés.

 
 Faune haut
Le Qatar est surtout connu pour les oryx, les dromadaires et les faucons.L’Oryx du Qatar

L’Oryx du Qatar est un oryx d’Arabie et dépend de la famille des antilopes. De tous les types d’antilopes, l’oryx d’Arabie est celle qui vie dans l’environnement le plus chaud et sec.

L’Oryx a une robe uniformément blanche et des taches plus sombres au niveau des yeux.

Une femelle oryx pèse environ 80kg et un male 90kg.

Leur période de gestation est de 8 mois ½. Une femelle peut avoir 1 bébé par an. Ils vivent environ 20 ans.

Les Oryx mangent peu, les maigres touffes des graminées du désert ou les pousses des buissons. Ils vivent généralement en troupeau de 8 à 20 oryx.

Les Oryx ont été décimés par les chasseurs, sa chair est très estimée et ils utilisent ses cornes et sa peau pour faire des objets utilitaires et ornementaux.

Leur race qui allait disparaître est maintenant protégée et le Qatar fait de son mieux pour sauver cette race en voie d’extinction.

Une ferme a établi, développé et protégé des troupeaux. Plusieurs parcs proches de la vie en liberté ont été développés, ils élèvent des milliers de gazelles et des centaines d’Oryx.

  • Shahaniya Wildlife Park, la plus ancienne établit en 1979, elle mesure 1km2, elle inclut un centre administratif et tous les services vétérinaires,
  • Ras Osheirij au nord est du Qatar à 110km de Doha. Elle mesure 8km2 et a été inauguré en 1991,
  • et Al Mas-habiyya au sud est du Qatar à 120km de Doha, elle mesure 8 km2 et a été créé en 1997.

Pour voir des oryx vous pouvez passer par un tour opérateur pour aller visiter la ferme des Oryx à Shahaniya à 40km de Doha. Sinon il y en a un troupeau au zoo de Doha.

L’oryx est l’emblème de la compagnie aérienne Qatar Airways.

Dossier réalisé par Juliette Gibon

Les dromadaires
Les dromadaires ont eu une importance capitale dans la vie des bédouins, comme moyen de transport, pour leur viande, leur lait, mais aussi comme source de loisir.
Al Shahaniya est la ville où vous verrez des élevages de dromadaires et d’oryx. La meilleure heure de visite est 16h car les éleveurs mènent les chameaux à l’entraînement.
Pour les courses, les jeunes jockeys ont été remplacés par des robots depuis juillet 2005, ils dirigent les chameaux grâce à un bâton qui est télécommandé.
Ils les font courir sur les pistes de 6, 8 ou 10 Km pendant que leurs propriétaires conduisent le long des pistes dans leur 4×4 pour les encourager.
Les courses se déroulent au camélodrome, souvent tôt le matin avant l’arrivée de la chaleur. Au départ de la course, entre 15 et 70 chameaux sont alignés. Dès que la barrière se lève, la course commence.
Les propriétaires des chameaux les encouragent, criants et klaxonnant, en les suivant le long du circuit avec leur 4×4.
Shahaniya se trouve à 30 minutes de Doha, pour vous y rendre prenez la route de Dukhan.
L’entraînement se passe tous les jours de 6h à 9h d’Octobre à Mars.
De nombreuses courses se déroulent à 15h pendant le mois d’Avril.

Renseignements le matin au 487 2028

Les faucons
La chasse aux faucons est un sport encore très vivant dans tous les pays du Golfe. Posséder un faucon est un signe de prestige et il existe une véritable complicité entre les fauconniers.
Les faucons demandent des soins attentifs tout au long de l’année, si les fauconniers ne s’en occupent pas régulièrement, ils risquent en plus de redevenir sauvages. Pendant la saison de la chasse qui, au Qatar est ouverte de septembre à février, les faucons et les fauconniers sont occupés à chasser, mais de mars à août, c’est une période de repos pendant laquelle les faucons ont un nouveau plumage qui se développe.
Le Qatar est équipé d’un centre médical très moderne spécialisé pour les faucons depuis 2001.

Trois principales espèces de faucon sont présents dans le Golfe :

  1. Shaheen: gris foncé au niveau des ailes avec un ventre beige et marron à l’age adulte.
  2. Saker: ces oiseaux ont en général un corps plus élancé et ils sont marrons sur les ailes et sur le ventre à l’age adulte.
  3. Jiyr : c’est le plus gros des trois, il peut peser jusqu’à 1.5 Kg à l’âge adulte avec une superbe couleur noire et blanche sur les ailes.

Les prix des faucons sont très élevés, de QR 2 000 à QR 200 000. Leurs prix sont fixés en fonction de leur taille (plus l’oiseau est grand mieux c’est), de leur couleur (si la tête et les ailes ont la même couleur le prix grimpe) et de leur provenance (Iran, Pakistan, Mongolie et Chine).
Vous pouvez aller voir les marchands de faucons au Vieux Souq, appelé également Souq Waqif. Ils vendent également tout le matériel nécessaire à l’élevage des faucons.

Oryx

dromadaires

dromadaire et son bébe

faucons

 
 Ecologie   haut

flamants roses

Environnement : position du QatarL’époque semble être à une prise de conscience des enjeux environnementaux. Et le Qatar n’échappe pas à cette tendance. L’émirat commence à son tour à structurer ses efforts dans le domaine de l’écologie. Il est d’ailleurs le seul pays de la région à avoir consacré un article de sa Constitution à la protection de l’environnement.

Autre signe de ces efforts qatariens: au Qatar, dans le cadre de la journée annuelle de l’environnement de multiples opérations de sensibilisation et d’éducation ont ainsi été organisées au printemps 2007.

Entre autres, les journées de nettoyage des plages au Qatar ont marqué le début d’une longue campagne. A terme, c’est l’ensemble de la communauté qui devrait être amenée à entreprendre des initiatives tout au long de l’année pour être sûrs de garder des plages propres.

Et l’enjeu n’est pas mince. Le Qatar a plus de 700 km de côtes et 150 espèces de poissons répertoriées. Les autorités ont donc, logiquement, souhaité mettre l’accent sur l’eau et la vie aquatique.
                                                              

La gestion de l’eau
Le Qatar commence à se donner les moyens d’agir. En septembre dernier, les autorités ont crée le Comité Permanent des Ressources en eau pour élaborer, avec Kahrama, la stratégie nationale de développement et de gestion des ressources naturelles d’eau douce jusqu’en 2050…

Si les efforts de gestion viendront du gouvernement qatarien dans les mois et les années à venir, rien ne nous empêche de joindre nos efforts pour devenir des éco-citoyens à part entière dans notre pays d’accueil. En commençant, encore une fois, pas des petits gestes au quotidien…
A la maison:
Prenez des douches plutôt que des bains. Une douche de 5 minutes représente une consommation de 60 à 80 litres d’eau, un bain 150 à 200 litres.
Fermez les robinets lorsque vous vous savonnez, vous lavez les dents ou vous rasez.       
Faites tourner votre lave-linge à pleine charge ou utilisez la touche « éco ».
Un lave-linge consomme 70 à 120 litres par machine.
Dans votre jardin :
Arrosez le soir lorsque l’évaporation est moins importante
Arrosez au pied des plantes
Investissez dans un système de micro-arrosage goutte à goutte.
et sachez qu’une piscine consomme 50 000 à 80 000 litres à chaque remplissage !

Les Réserves naturelles du Qatar

Le Haut Conseil pour l’Environnement et la Protection des Réserves Naturelles, l’UNESCO ainsi que certaines entreprises internationales travaillent désormais de concert pour protéger la biodiversité au Qatar, lutter contre la désertification, et développer le nombre de sites protégés.

Les actions menées ont été entreprises depuis une 10e d’années et il faut beaucoup de temps pour parvenir à protéger l’ensemble du territoire, surtout dans un pays aussi jeune.
1900 espèces ont été répertoriées, parmi lesquelles 242 types d’oiseaux, 228 espèces d’invertébrés et 29 types de reptiles.
 
Des régions spécifiques ont été créés pour mettre à l’abri les animaux les plus menacés. Il existe au moins 4 régions protégées:
– l’île d’Al Safiliya, à 8 km de Doha, vers le nord. Les plus beaux coraux du Qatar s’y trouvent.
– il y a également le Shahaniya park, à 40 km de Doha, dans le centre du Qatar, qui accueille des oryx.
– mais aussi Ras Osheirij, à 110 km de Doha dans le nord-ouest du Qatar. Créé en 1991 ce centre accueille des oryx et des gazelles.
– et Al Mas Habiyya, à 120 km de Doha au sud-ouest du pays. Etabli en 1997, ce site accueille également des oryx et des gazelles.

Il existe aussi 3 réserves naturelles au Qatar:
– Umm Tais, dans le nord. L’île aux mangroves accueille des flamants roses et des tortues. Les ruines du village d’Al Mafyar et l’originalité du site valent le détour.
– la 2e est la réserve d’Al Reem, au nord-ouest du Qatar et dont le projet a été initié en 2003, protègera à terme 17% de la surface du Qatar. On y trouve des acacias nains, des buissons, ainsi que des lièvres du désert, les lézards ou des serpents.  
– la 3e est Al Khor El Adid (la mer intérieure), au sud du Qatar. Ce site a besoin d’être protégé car c’est le plus frequenté. On peut y voir des scorpions, des renards ou des iguanes, des hérissons et des oiseaux rares.
– une 4e réserve a été plantée en mars 2007 à Al Wusail

Des projets innovants verront bientôt le jour: le Jardin Botanique inspiré du Coran, une maison écologique modèle est actuellement à l’étude, et, pour ne citer que certains projets, la région de la mer intérieure espère devenir patrimoine mondial de l’UNESCO.
La route est encore longue mais la prise de conscience va dans le sens d’une meilleure protection de l’environnement, au Qatar.

Les engagements du Qatar en matière d’environnement

Le Qatar a commencé à rejoindre des organisations internationales dans les années 1970. Et en ratifiant les accords de Rio, puis de Kyoto sur le réchauffement climatique, le Qatar a souhaité s’engager durablement alors que certains grands pays ne les ont toujours pas ratifiés.
Le Qatar s’est également engagé à respecter diverses conventions contraignantes comme celles de Vienne sur la protection de la couche d’ozone, celle de Bâle sur le transport de déchets dangereux ou les conventions des Nations Unies pour la biodiversité et contre la désertification.

Mais c’est surtout avec la création du Haut Conseil pour l’Environnement et la Protection des Réserves naturelles, il y a 4 ans, que la stratégie à plus long terme a réellement été imaginée. Et aujourd’hui, un plan écologique se met en place petit à petit.

La ratification à ces accords internationaux et la présence de l’UNESCO à Doha, ont permis de renforcer des pas timides pour les affirmer dans une démarche inscrite désormais sur la durée.

Malgré tout, le nombre d’actions qu’il reste à mener est encore très important, et l’éducation des nouvelles générations sera longue. Il faut faire passer le message que chacun aujourd’hui doit se sentir concerné par l’avenir de notre planète. Alors n’oubliez pas que l’on peut être un éco citoyen dans n’importe quel pays du monde.

Adresses utiles au qatar :
Amis de l’environment au Qatar (the friends of the environment)
Tel : 487 47 25/31
 (abonnement : 20 QR l’année ; ils recherchent des volontaires)
Le recyclage n’est pour l’instant possible que pour les écoles, par le biais de ce cercle d’amis de l’environnement.
« Recylage paper factory »
(entreprise basée en Arabie Saoudite, présente à Doha)
Contacts à Doha :
Sami : 524 09 95
Faruk : 658 11 34.
Sur appel, ils viennent chercher gratuitement vos papiers, magazines, cartons, emballages…
Supreme Council for Environment and Natural Reserves
Po Box 7634 Doha
Tel : 443 7171
www.qatarenv.org (peu d’informations).
UNESCO
57, Al Jazira Al Arabia Street PO Box 3945, Doha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :